Paul Celan

paul-celan

 

Sentii dire

Sentii dire che nell’acqua
vi era una pietra ed un cerchio
e sopra l’acqua una parola
che dispone il cerchio attorno alla pietra.

Vidi il mio pioppo calare nell’acqua,
ne vidi il braccio tastar giù nel profondo,
e, protese al cielo, le radici ad implorar notte.

Io non gli tenni dietro,
soltanto colsi da terra quella briciola,
che ha del tuo occhio la nobile forma,
dal collo ti tolsi la collana dei motti
e ne orlai la tavola, ove adesso stava la briciola.

Ed il pioppo sparì alla mia vista.

 

Di soglia in soglia (Einaudi, 1996), trad. it. G. Bevilacqua

3 commenti su “Paul Celan

  1. En 1955 paraìt un deuxième recueil important,”Von Schwelle zu Schwelle”(De seuil en seuil), où s’observe une évolution très significative vers les caractéristiques des recueils ultérieurs,sans marquer cependant de ruptures ou d’inflexions franches comme le feront ces derniers,”Grille de parole 1959)

    J’ai entendu dire:il y a
    dans l’eau une pierre et un cercle
    et au dessus de l’eau une parole
    qui met le cercle autour de la pierre.
    J’ai vu mon peuplier descendre à l’eau,
    j’ai vu son bras aller s’accrocher dans la profondeur,
    j’ai vu ses racines supplier le ciel que vienne une nuit.
    Je n’ai pas couru derrière lui,
    j’ai seulement ramassé par terre la miette
    qui de ton oeil a la forme et noblesse,
    j’ai òté à ton cou la chàine des formules
    et j’en ai ourlé la table où la miette se trouvait maintenant.
    Et je n’ai plus vu mon peuplier.

    Paul Celan

    Grazie per avere pubblicato Celan,uno dei poeti più grandi del 900. Spero di avere contribuito con la traduzione del testo in francese

Rispondi